Archive pour le 29 septembre, 2012

Week-end chez les Karens

                Me voilà tout juste revenue d’un week-end passé dans un village Karen. Le prêtre responsable du foyer de Maepon m’a présenté à sa famille et j’y suis restée 3 jours. Quand nous sommes enfin arrivés, après 7h de trajet, le père m’invite à m’assoir avec ses parents et me dit : « simple life ». Il m’a dit cela car ils vivent dans des conditions autres que celles que je connais au foyer… Une seule pièce pour vivre, où la famille se réuni pour manger, cuisiner, se reposer et il s’agit aussi de la chambre des parents. Sa famille nous avait attendus pour le repas du soir, que nous avions déjà pris en route, et c’est partie pour un deuxième repas du soir ! Les karens accueillent leurs hôtes avec de la nourriture, si je passe dans plusieurs familles la même journée, j’aurai droit à autant de repas que de familles visitées, peu importe l’heure de la visite ! Nous nous sommes alors installés par terre en cercle, les plats au centre et chacun se sert. Nous avons toujours une assiette remplis de riz et nous nous servons du reste.

            Les parents du père ont travaillé toute leur vie dans les champs et sont aujourd’hui à la retraite. La retraite n’a rien à voir avec celle que nous connaissons, ils sont à la retraite car ils ne sont plus en capacité de travailler dans les champs, ce sont donc leurs enfants, ceux qui sont devenus fermiers, qui leur apportent la nourriture pour vivre.

            Ils vivent dans une maison en bois construite en hauteur pour éviter que l’eau les inonde pendant la saison des pluies. Il n’y a pas de murs, ils peuvent donc discuter avec leurs voisins sans se déplacer ! Leur toit est fait avec des grandes feuilles d’arbres et le sol en bambous, ce qui empêche la chaleur de les assaillir en saison sèche. Sinon les autres constructions sont en tôles et même en saison des pluies, saison la plus froide, il fait très chaud à l’intérieur, je le sais j’ai dormi dans une chambre avec un toit en tôle ! Heureusement j’avais un ventilateur. Leur condition de vie ressemble beaucoup à celle que j’ai connue lors de mon séjour au Kenya avec les Masaaï, à la différence que les Karens ont l’électricité. 

            Lors des repas, j’ai eu droit de gouter à différentes choses encore jamais vu dans mon assiette ! Alors que nous mangions, le père me sert quelque chose et me dit de gouter… Je fais, puis il me demande si je connais cette nourriture, je lui réponds que non et il m’annonce que je suis en train de manger des abeilles !!! Et voilà comment j’ai mangé mes premiers insectes !!! En effet en regardant de plus près, j’ai vu qu’il y avait encore les ailes ! Ça n’avait pas trop de gout, mise à part la sauce qui les accompagnées et qui était plutôt bonne. Mais j’avoue que je n’avais pas trop envie d’en reprendre !

            En rentrant au foyer, au moment du repas du soir, les sœurs, avec qui je mange régulièrement, me proposent de manger des vers !!!!! Là j’ai refusé, c’était au-dessus de mes forces, juste des vers grillés, sans sauce… je n’ai pas pu ! Enfin même avec sauce je crois que j’aurai dit non !!

            Sur ces paroles je vais vous laisser, j’ai mes cours d’anglais à préparer, demain mes élèves ont des examens et on m’a demandé de leur en préparer un en anglais !!! Après ça ils seront en vacances pendant un mois. A bientôt.

Publié dans:Non classé |on 29 septembre, 2012 |4 Commentaires »

La vie à Maepon

                Cela fait déjà plus d’un mois que je suis arrivée en Thaïlande !! J’ai donc déjà posé mes bagages dans ma nouvelle chambre et suis bien installée. Je vis dans une maison que je partage avec les novices (sœurs en apprentissage) du centre, nous sommes 4. J’ai une petite chambre avec tout le confort qu’on peut demander ! Le foyer se situe dans les montagnes, au milieu d’une forêt tropicale, entouré de rizières. C’est un petit coin de paradis !

Mes journées sont bien remplies entre les cours d’anglais, l’animation et la gestion de la vie quotidienne. Au foyer de Maepon, 175 enfants sont accueillis, venant des villages montagneux environnants. Ils ont entre 4 et 22 ans.

Chaque matin, une messe est célébré à 6h30 (je n’y vais pas tous les jours !!) et ensuite les enfants participent aux différentes tâches ménagères (balai, cuisine, mise de table…). A 8h, il y a le rassemblement avant le petit déjeuner. A ce moment-là j’apprends aux enfants le mot du jour en anglais et après ils vont manger. Au menu, riz accompagné d’une sauce, je suis présente durant ce temps pour les servir si leur manque quelque chose, puis vers 8h30 c’est à mon tour de manger. Nous avons aussi du riz, mais parfois j’ai le droit à un p’tit déj spécial avec du pain de mie et de la confiture !! Après quoi je suis libre pendant que les enfants sont à l’école, en général j’en profite pour préparer mes cours d’anglais de l’après-midi et apprendre mon vocabulaire thai.

            A midi les enfants reviennent manger, et là c’est comme au p’tit déj, je suis présente et lorsqu’ils ont fini, c’est à mon tour de manger. Puis à 13h j’enseigne l’anglais, je donne 2h de cours par jour à deux classes différentes. C’est assez compliqué d’enseigner une langue que je ne maitrise pas à des jeunes qui ne parlent pas la même langue que moi, mais je trouve des moyens et on s’en sort ! Ils ont entre 12 et 22 ans, il s’agit d’une classe dite « spécial », car ils sont là pour apprendre à lire et écrire le karen, leur langue maternelle, pour ensuite continuer soit le collège, soit des études. En Thaïlande, la scolarité se fait en langue thaï, mais il existe différentes minorités ethniques qui ont une autre langue maternelle. Souvent les écoles n’enseignent qu’en thaï, ce qui fait que petit à petit leur langue tend à disparaitre. A Maepon, les enfants viennent tous de familles karens.

            Après avoir donné mes cours d’anglais, c’est la fin de l’école, du coup tous les enfants reviennent et là c’est place à l’animation !!! Souvent les enfants me demandent de les accompagner à la rivière pour aller nager, mais pendant la saison des pluies ce n’est pas l’idéal, car même s’il ne pleut pas à Maepon, s’il pleut dans les montagnes plus hautes, le courant est trop fort pour aller se baigner… Nous allons alors courir, jouer au foot, au volley, aux cartes… Pour ensuite aller aux douches, les plus grands y vont seuls et j’aide les plus petits à se laver. Leur douche se trouve dehors et je les arrose à l’aide d’un bol pendant qu’ils se savonnent, souvent j’en ressors aussi trempée qu’eux !!

            Après c’est le repas du soir, à 18h, ils mangent très tôt ici ! Puis en soirée, ils font leurs devoirs. Je reste avec eux pour ce moment, car même si je ne peux pas vraiment les aider pour le moment (à part en maths et en anglais), on en profite pour discuter lorsqu’ils ont fini leur devoir bien sûr !!! Et à 21h, couché pour tous !

            Voilà un peu le résumé de mon quotidien ici à Maepon, je partage la plupart de mon temps avec la sœur Jannoï, et les deux surveillants Kio et Jack, qui s’occupent des enfants avec moi.

            Sur ce je vais vous laisser, il est midi et j’entends les enfants rentrer de l’école !!

 

A très bientôt

 

Publié dans:Non classé |on 29 septembre, 2012 |6 Commentaires »

aventureautourduglobe7 |
Underwaterblogtrotters |
Rutamayablog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marcetnath
| Lesaventuresdenineletsalu
| Ilotripnyc